Agenda

Février 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
00:00
L’École de musique Francis Poulenc et l’École de musique de Saint-Nicolas-d’Alimeront vous proposent un mini-stage gratuit permettant de s’initier aux musiques [...]
Date :  Sam 18 Fév 2017
19
00:00
L’École de musique Francis Poulenc et l’École de musique de Saint-Nicolas-d’Alimeront vous proposent un mini-stage gratuit permettant de s’initier aux musiques [...]
Organisée par le Club de Majorettes. Au Gymnase 2 - avenue de l'Epine Renseignements et inscriptions : 06.63.76.69.44 3 € le mètre
Date :  Dim 19 Fév 2017
20
21
22
23
24
25
19:30
Organisé par les Majorettes "les Etoiles Filantes", Espace Guy de Maupassant. Animé par le groupe "les Brakassés et leur chanteur Alexandre Prévost, avec la participation [...]
Date :  Sam 25 Fév 2017
26
27
28

  Mon service public : le compte personnel des démarches administratives en ligne

La lettre

Pour connaitre l'actualité de votre commune, inscrivez vous à notre lettre afin de recevoir par mail les dernières nouvelles

Le compostage

Plus qu'un phénomène de mode, le geste écologique est indispensable.

L'automne est la saison idéale pour démarrer le compostage en utilisant vos dernières tontes de gazon. Verser vos tontes mélangées aux premières feuilles tombées sur un tas de 0,5 à 1,5 m de hauteur. Vous pourrez le couvrir d'une bâche qui laisse passer l'air. Idéalement, il ne faut ni trop d'eau, ni trop de soleil car le compost doit rester juste humide, un peu comme une éponge essorée. Il existe des bacs à compost que l'on trouve dans le commerce de formes et de matières diverses. 

Vous pourrez le fabriquer vous-même avec des matériaux de récupération ! Equipé d'un couvercle et ventilé sur les côtés, il protège le compost des intempéries. Il a cependant comme inconvénient de rendre le brassage plus difficile. 

En effet, il faut pour avoir une bonne composition (sans pourrissement ni odeur) respecter quelques règles simples. 

L'humidité doit être moyenne en évitant les pluies battantes qui lessivent et le soleil qui assèche. Le brassage régulier du compost est nécessaire pour favoriser le mélange des déchets qui son à différentes phases de maturation et obtenir ainsi le produit de qualité homogène. Ce brassage permet aussi d'aérer pour éviter le pourrissement des déchets peu décomposés. Il faut donc surveiller régulièrement son compost pour maintenir une bonne humidité. Trop sec, le processus s'arrête, trop humide, il s'asphyxie et dégage de mauvaises odeurs. Si les conditions idéales sont réunies, les déchets en se dégradant dégorgeront de la chaleur qui détruira les parasites et les graines des mauvaises herbes.


Mais que peut-on mettre dans le compost ?

Presque tous les déchets organiques conviennent : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, petites tailles (on évitera de mettre les branchages et les tailles de haies, trop longs à se décomposer, ainsi que les plantes malades : odium, mildiou....), épluchures et fanes des légumes du marché, marc de café avec son filtre papier, sachets de thé et de tisane, croûtes de fromage et de pain, la cendre froide, le sciure de bois, litière de lapin, crottin de cheval, paille... Tout est bon si vous veillez à panacher les déchets bruns (secs) et les déchets verts (humides).

 

Quel est l'intérêt du compostage ?

Vous fabriquez à moindre coût et en quelques mois un amendement, un engrais de qualité qui améliore durablement la fertilité du sol pour les différentes cultures. 
Vous réduirez également considérablement la pollution due aux transports et la mise en décharge des déchets. 
De plus, cela évitera l'utilisation d'engrais chimiques parfois surdosés. 

Pour plus d'informations :

Des ouvrages sont disponibles à la bibliothèque municipale.

 

Le SMOMRE a décidé d’augmenter sa subvention sur les composteurs individuels. Ces composteurs sont désormais au prix de 10 euros, livraison incluse.

Ce sont des composteurs de 400 litres (75x75x 90) fabriqués en bois de palette recyclé par un chantier d’insertion de Dieppe (les ateliers des restos du cœur).

Pour s’en procurer un, il suffit de déposer en mairie un chèque de 10 euros libellé à l’ordre des “Ateliers des restos du cœur” ainsi qu’un numéro de portable et une adresse pour la livraison.